PARLONS UN PEU DE LA PRATIQUE

L’origine du Yoga du Son remonte à des temps très anciens, venu d’Asie au coeur des traditions hindouiste ou bouddhiste, empruntant des formes multiples : rituels précis ou laisser-aller dans l’écoute de l’instant.

Le Yoga du Son s’adresse à toute personne désireuse de se baigner dans l’énergie des sons, des vibrations et d’explorer sa propre voix. Il suffit d’être ouvert et curieux. Ne dit-on pas que : « La voix est le miroir de l’âme » ?

Le Yoga du Son introduit les sons dans l’exercice du Yoga, et le son c’est de l’énergie. On utilise diverses techniques corporelles, respiratoires et vibratoires en émettant des sons grâce aux voyelles, et au travers du chant des Mantras ou Bijas Mantras.
Le Mantra est une combinaison de syllabes sonores et rythmées à laquelle on peut donner un sens, le Bija Mantra lui est un phonème monosyllabique qui n’a ni concept ni signification. Ils forment dans les deux cas un noyau d’énergie, qui en passant par la voix sert de support à la pratique. Le Yoga du Son utilise tous ces exercices dans un but énergétique.

L’énergie est partout, elle « s’exprime » à chaque niveau de l’être et du corps.
Nous sommes constitué d’une enveloppe physique, visible. Mais nous sommes également constitué d’une enveloppe énergétique, invisible, d’un point de vue anatomique on ne la voit pas. La représentation du corps humain proposée par la philosophie indienne parle elle du corps subtil. Celui-ci est traversé par des milliers de canaux où circule cette énergie, qu’ils appellent les « nadis », et c’est à travers eux que se déplace cette énergie vitale, cette force de vie. C’est la mauvaise qualité ou la quantité insuffisante de cette énergie qui nous affaiblit, nous rend malade, nous déprime … Il s’agit donc de la stimuler, d’en prendre conscience pour réharmoniser notre corps dans son ensemble. Ce principe est très proche de celui de la médecine chinoise qui utilise les méridiens lors d’un traitement avec l’acupuncture, ou celui du massage shiatsu par exemple. Dans le Yoga du Son, on va donc s’intéresser à cette énergie que l’on va aider à mieux circuler dans le corps. C’est en étant au plus près de nos propres sensations que l’on apprend à sentir cette énergie subtile.
Les fameux « chakras », sont la représentation de ce principe et un support de travail. Ils sont des points de passage. Au nombre de 7, ils sont comme des roues (en sanskrit ‘chakra’ veut dire « roue ») qui en tournant, alimentent cette énergie à chaque étage du corps, depuis la zone périnéale jusqu’au sommet de la tête. Les informations sont véhiculées d’un niveau à l’autre par 2 grands canaux qui s’entrecroisent le long d’un canal central, chaque jonction correspond donc à un chakra.
La pratique du Yoga du Son grâce à la pratique des sons et de leurs vibrations permet de faire circuler cette énergie dans l’ensemble du corps. La vibration exerce une « pression » qui se diffuse dans le corps tout entier comme une onde, comme un écho à des niveaux d’intensités différents. Le corps se relaxe et le mental s’apaise de manière harmonieuse.

Un cours de Yoga du Son se déroule de façon très progressive et douce. Elle se réinvente à chaque fois. On commence par une relaxation afin de mettre en place une détente et un abandon propice à la pratique. Il faut rendre le corps disponible. Puis s’enchainent des exercices simples, et des postures douces auxquels on ajoute des sons. À toutes ces étapes la vibration du son a pour rôle : d’installer une qualité dans l’assise afin d’être dans la verticalité, d’aider à l’ouverture des postures afin de créer des espaces dans le corps tout en gardant dynamique et enracinement. Vient ensuite le moment de chanter ensemble, j’utilise alors pour l’accompagnement soit un tanpura, instrument traditionnel indien d’accompagnement de la voix, soit un shrutibox, sorte d’harmonium sans clavier. La répétition du chant nous permet d’entrer ensuite dans un moment de silence final dont la qualité d’écoute est la meilleure qui soit. La pratique se termine par un Voyage Sonore.
Les vibrations, les résonances du son sont très puissantes, elles pénètrent au cœur de la matière, au coeur de nos cellules. Elles permettent une grande détente et une ouverture totale. La vibration vocale nous permet donc à la fois de bénéficier de ses effets énergisants, harmonisants pour le corps et l’esprit, et d’entrer rapidement en état de méditation si on le souhaite. Le mental discursif se canalise et se fixe sur le son dans le corps sans autres distractions et il devient possible de se concentrer pour faire son voyage intérieur.

Bien sûr ! Nul besoin d’avoir des capacités de chanteuse ou de chanteur, car en réalité tout le monde peut chanter, chacun avec sa personnalité. Ici on utilise la voix comme un outil d’ouverture et d’investigation intérieure, il suffit d’être à l’écoute de soi-même et des autres et d’avoir l’intention de prendre le plaisir de chanter dans une joie partagée. Les sons sont introduits de manière progressive et naturelle. On peut chanter à voix basse, on peut chuchoter, on peut même chanter à l’intérieur de soi. C’est l’intention que l’on met qui est importante, mais nous choisissons de faire vibrer les sons car les vibrations à l’intérieur du corps procurent une efficacité réelle et un plaisir supplémentaire.

Cela est très varié. Le Yoga du Son permet grâce aux exercices vocaux et de respirations de développer cet instrument merveilleux dont nous disposons tous : notre voix. Celle-ci se trouve en toute première ligne dans notre quotidien -que nous en ayons besoin professionnellement ou pas- elle dévoile sans fard nos états d’âme. Apprendre à la connaître, c’est la reconnaître, c’est se reconnaître et découvrir le potentiel infini dont nous disposons.
Le Yoga du Son permet également de maintenir en bonne forme les systèmes fonctionnels du corps, d’apaiser le stress, de mieux canaliser nos émotions, d’être davantage à l’écoute de soi et des autres, de devenir plus conscient de ce qui se passe à l’intérieur et autour de soi, de découvrir de nouveaux moyens de transformer son quotidien de façon positive, de donner et recevoir la joie que procure le chant, de développer si on le souhaite sa spiritualité hors de tout dogme ou religion.
Le Yoga du Son en toute simplicité, nous aide à trouver notre rythme interne, le juste accord avec soi.

Je pratiquais le Yoga depuis déjà quelques années, et c’est au fil de mes diverses explorations artistiques et personnelles que je suis arrivée sur le chemin du Yoga du Son, d’une façon très naturelle, je ne l’ai pas cherché, un jour il s’est imposé à moi. Aujourd’hui il est à la croisée de mes diverses pratiques et j’ai découvert le plaisir de le transmettre. Ma formation auprès de l’Institut des Arts de la voix de Patrick Torre a en cela été déterminant.

Je crois que la dimension qui me tient le plus à coeur dans le Yoga du Son est cette ouverture infinie et cette disposition à chaque fois renouvelée d’être dans une capacité à donner et donc à recevoir. Je ressens la même chose lorsque je pratique l’improvisation vocale avec mon groupe de recherche à Séville ou mon trio à Paris, cela me permet de rester disponible à tout ce qui se présente dans l’instant et de vivre ce moment pleinement. Plus d’avant, pas d’après, juste « ici et maintenant » ; je crois que le présent est le véritable instant important de notre existence, c’est à cet endroit que les choses adviennent. C’est ce qui me plaît, m’inspire et me fait avancer.
Le son et la voix sont devenus ma source.

Les Tarifs du Yoga du Son

Voir le détail de tous les tarifs en cliquant

ICI